Actualités et opinions

S’abonnerArticles récents | Archives

Stage : assistant consultant digital

Rattaché au département digital de l’agence, vous intervenez en tant qu’assistant du directeur de stratégies digitales sur différentes problématiques de marque (Grande Consommation, Santé, Beauté, Luxe, Techno, Corporate)

Compétences requises :

- Qualités rédactionnelles
- Esprit de synthèse
- Fort intérêt pour les pratiques, et plus généralement la culture des consommateurs
- Curiosité pour les problématiques de marque et le digital (social media, brand content, SEM, mobile, performance, etc.)
- Intérêt pour les médias
- Maîtrise de l’anglais
- Maîtrise du pack office

Profil : De formation supérieure en marketing/communication, vous êtes intéressé(e) par les problématiques digitales. Vous faites preuve de curiositié, de réactivité et d’enthousiasme.

Rémunération : 436.05 euros / mois + tickets restaurant + 50% Pass Navigo
Durée : 3 mois minimum à temps plein
Disponibilité : dès que possible

Merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à Vincent Kevorkian : Vincent.Kevorkian@fleishmaneurope.com

Lire l'Article »

Thématiques :

Le e-commerce à la conquête de la Chine

« C’est avec une vitesse fulgurante que le e-commerce a bouleversé le paysage économique chinois. L’adoption rapide des technologies numériques par les consommateurs et un réseau de distributeurs physiques relativement peu développé ont alimenté une croissance importante, notamment dans les villes secondaires. Du tourisme aux produits haut de gamme en passant par les biens de grande consommation, les entreprises du monde entier sont prêtes à tout pour profiter de ce marché de 540 millions de dollars. »

Un nouveau livre blanc, réalisé par FleishmanHillard Chine et sponsorisé par CDNetworks, détaille l’évolution et la croissance future de ce marché dynamique.

Le livre blanc ici : http://fr.cdnetworks.com/ressources/rapport-plus-quune-facon-de-faire-des-achats-le-commerce-electronique-prend-la-chine-dassaut

 

Lire l'Article »

Recrutement : Consultant(e) senior – Communication santé

Missions

Pour notre département Santé (équipe de 10 personnes) nous recherchons un(e) consultant(e) senior. Sous la responsabilité des Directeurs Associés, vous devrez notamment :

  • Gérer un portefeuille de clients : conseil, gestion des projets, production de contenus, contrôle qualité
  • Développer des recommandations stratégiques et opérationnelles pour le compte de nos clients sur des problématiques produit ou corporate
  • Participer au développement du portefeuille de clients
  • Rédiger des notes, argumentaires, documents de  questions/réponses, communiqués et dossiers de presse
  • Coordonner les événements organisés pour le compte des clients de l’agence (définition des contenus/thèmes de prise de parole, gestion des intervenants, coordination logistique, ciblage des participants)
  • Le cas échéant, coordonner différentes expertises au sein de l’agence pour répondre aux enjeux de nos clients (digital, affaires publiques, corporate…)
  • Assurer une veille sectorielle (actualité règlementaire et législative, actualités des acteurs de santé, tendances et innovations…)
  • Développer le relationnel de l’agence avec les parties prenantes du secteur (médias, acteurs associatifs, experts…)
  • Superviser le travail des consultants juniors et des stagiaires de l’équipe

Les domaines d’intervention : relations media et influenceurs, campagnes de sensibilisation, veille stratégique, medical education, communication d’influence.

Typologie de clients : laboratoires pharmaceutiques, fabricants de dispositifs médicaux et produits de santé, associations de patients et sociétés savantes, acteurs institutionnels.

Le poste est à pourvoir immédiatement.

 

 Profil du candidat

  • Cinq ans d’expérience dans le domaine de la communication
  • Fort intérêt pour le secteur de la santé / grande appétence pour les sujets scientifiques
  • Grand intérêt pour les mécanismes d’opinion (médias, réseaux sociaux, cercles d’influence, communauté scientifique)
  • Très bonnes capacités de synthèse et d’analyse
  • Excellentes capacités de rédaction
  • Expérience dans la gestion de projet
  • Aisance relationnelle et culture générale solide
  • Curiosité, créativité, dynamisme
  • Parfaite maîtrise de l’Anglais
  • Maitrise du Pack Office

 

FleishmanHillard est l’un des premiers réseaux de conseil en relations publiques et communication corporate dans le monde.  FleishmanHillard Paris s’appuie sur l’expertise de consultants issus du secteur privé, public et du journalisme, pour accompagner ses clients dans la conception et réalisation de campagnes de relations publiques ainsi que dans la gestion de crises.

FleishmanHillard compte plus de 2 000 consultants dans le monde  et près de quarante à Paris. http://www.fleishman.fr

Poste à pourvoir immédiatement

Merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à  marion.cocherel[at]fleishman.com
sous la référence Candidature consultant senior RP santé

Lire l'Article »

Thématiques :

Offre de stage : stagiaire santé – beauté

FleishmanHillard, agence-conseil en communication et premier réseau de relations publiques dans le monde, recherche pour son département Santé, Beauté, Forme un stagiaire disponible dès le mois de Septembre 2014 pour un minimum de 6 mois.

Vous vous intéressez à la communication dans le domaine de la santé et de la beauté? 

Nous vous proposons d’assister l’équipe de consultants en charge de définir et mettre en œuvre les stratégies de communication interne et externe confiées par nos clients (laboratoires pharmaceutiques, cosmétiques).

Définition du poste :
Accompagner une équipe de consultants sur des problématiques de communication (communication auprès des professionnels de santé, prescripteurs, décideurs, grand public et influenceurs) plus particulièrement liées au secteur de la santé, de la beauté et du bien-être.

Vos missions consisteront à :

  • Assister les consultants dans le suivi quotidien du bureau de presse
  • Assister les consultants dans la création de communiqués et dossiers de presse
  • Assurer le suivi des relances journalistes
  • Rédiger des bilans de clôture d’opération
  • Contribuer à l’élaboration des stratégies de communication
  • Participer activement aux différents brainstormings
  • Assurer la veille online pour nos clients et participer à l’analyse de leur e-reputation
  • Assurer la veille média et santé
  • Assister les consultants dans la gestion des demandes du réseau FleishmanHillard

Profil recherché :

De formation supérieure en communication, vous êtes à la recherche d’un stage de fin d’études. Vous vous intéressez aux problématiques liées à la santé/beauté et souhaitez évoluer dans le métier des relations presse et publiques. Vous faites preuve de rigueur, de réactivité et d’enthousiasme.

Compétences requises :

  • Fort intérêt pour l’actualité et les medias
  • Qualités rédactionnelles
  • Esprit de synthèse
  • Dynamisme et esprit d’équipe
  • Curiosité pour les sujets liés à la santé et au bien-être
  • Maîtrise de Word, Excel et PowerPoint
  • Bonne maitrise de l’anglais
  • Connaissance des réseaux sociaux et intérêt pour le digital

Gratification :
30 % du SMIC
Tickets restaurants (9€)
Remboursement de 50 % du titre de transport

Merci d’adresser votre CV et lettre de candidature par mail à l’adresse suivante : julie.tracol[at]fleishmaneurope.com

A propos de FleishmanHillard :

  • 1er réseau de Relations Publiques international en France, groupe Omnicom
  • 35 consultants expérimentés dont 8 dans le domaine santé
  • Plus de 90 clients français et internationaux
  • La reconnaissance de notre qualité de conseil et de service (Élue « Global Agency of the Year » lors de la remise des prix PRWeek 2014; Sabre Awards 2014 pour sa campagne Double A; Sabre Awards 2013 pour sa campagne pour le Conseil malaisien de l’huile de palme…)
  •  Pour en savoir plus : www.fleishman.fr
  • Comptes : Facebook, Twitter et LaSemaineDigitale

 

Lire l'Article »

Thématiques :

Recrutement : Directeur de Clientèle / Senior Account Manager au sein du pôle consumer

Missions

Pour notre département Consumer, nous recherchons un(e) Directeur de clientèle. Vous aurez en charge la réalisation des différentes missions menées au service de nos clients. Vous devrez notamment :

  • Elaborer des recommandations stratégiques et opérationnelles pour le compte de nos clients, apporter un conseil de qualité, être force de proposition
  • Participer au développement du portefeuille clients du département consumer
  • Coordonner et manager les consultants juniors de l’équipe
  • Gérer un portefeuille de clients : conseil, mise en œuvre et pilotage des projets et événements pour le compte de nos clients, rédaction de contenus, contrôle qualité
  • Collaborer avec les autres départements de FleishmanHillard  et avec le réseau international du Groupe

 

Profil du candidat

  • Minimum de 6/7 ans d’expérience dans le domaine de la communication et des relations publiques de préférence en agence
  • Expertise en communication grand public / produit
  • Excellentes capacités rédactionnelles (dossiers de presse, rédaction de recommandations complètes)
  • Très bonnes capacités de synthèse et d’analyse (biens de grande consommation, tendances consommateurs)
  • Très bonne connaissance de la presse et des réseaux sociaux
  • Culture générale,  Curiosité, créativité, dynamisme
  • Parfaite maîtrise de l’Anglais

FleishmanHillard est l’un des premiers réseaux de conseil en relations publiques et communication corporate dans le monde.  FleishmanHillard Paris s’appuie sur l’expertise de consultants issus du secteur privé, public et du journalisme, pour accompagner ses clients dans la conception et réalisation de campagnes de relations publiques ainsi que dans la gestion de crises. FleishmanHillard compte plus de 2 500 consultants dans le monde  et près de 40 à Paris.

http://www.fleishman.fr

Poste à pourvoir immédiatement

Merci d’envoyer vos CV et lettre de motivation à : sandrine.cormary@fleishmaneurope.com 

Lire l'Article »

Thématiques : ·

Offre de stage Affaires publiques et communication de crise septembre 2013 – 6 mois (H/F)

FleishmanHillard, Agence-conseil en Communication Institutionnelle et premier réseau de Relations Publiques dans le monde, recherche pour son Département Crise et Affaires Publiques un stagiaire pour une durée minimale de 4 à 6 mois, à partir de septembre 2013.

Vous vous intéressez à la communication d’entreprise et à la communication de crise, aux relations avec les pouvoirs publics français et européens ?

Nous vous proposons d’assister les consultants chargés de définir et de mettre en œuvre les stratégies de communication sensible externe et interne confiées par nos clients (entreprises privées et publiques, organisations interprofessionnelles…).

Définition du poste :

Assistance et soutien opérationnel d’une équipe de consultants sur des problématiques de communication de crise et d’Affaires publiques.

-          Veille online
-          Cartographie des parties prenantes
-          Participation à la réflexion stratégique, aux brainstormings et à l’élaboration de recommandations pour les clients et prospects
-          Rédaction d’argumentaires
-          Recherche d’informations et analyse de contexte
-          Benchmark

Certaines de vos missions s’inscriront dans le cadre d’un environnement anglophone.

Vos responsabilités évolueront en fonction de votre implication dans le stage

Profil :

H/F de formation supérieure, IEP, CELSA, ESC ou équivalent, vous êtes passionné(e) par les enjeux d’opinion et doté(e) d’une solide culture générale. Vous faites preuve de rigueur, de réactivité et d’enthousiasme. La maîtrise de la langue anglaise est indispensable.

Compétences requises :

-          Qualités rédactionnelles
-          Esprit de synthèse
-          Anglais courant
-          Curiosité pour les sujets d’actualité
-          Polyvalence
-          Autonomie
-          Esprit d’équipe
-          Maîtrise de Word et Power Point

Merci d’adresser vos CV et lettre de candidature par mail à l’adresse suivante : lucinde.savatier@fleishmaneurope.com ou anastasia.cailly@fleishmaneurope.com

Lire l'Article »

FleishmanHillard dévoile l’étude et l’infographie Women, Power & Money

Étude sur les femmes française dans le contexte international

L’impossible équilibre entre vie personnelle & vie professionnelle ?

Retour sur l’exception féminine à la française

L’étude FleishmanHillard « Women Power and Money » conduite par Ipsos donne la parole aux femmes à travers le monde et analyse leur rapport à la famille, au couple, à la carrière, à l’économie et aux marques. 

L’exception féminine à la française : une femme anxieuse et dévouée à sa famille

  • 72% des Françaises se sentent dans une situation financière pire qu’avant le début de la récession, loin devant les Anglaises (65%), les Américaines (47%), les Allemandes (41%) et les Chinoises (39%)
  • Seules 26% des Françaises se disent satisfaites de leur carrière, c’est le pire score des cinq pays étudiés
  • 80% des Françaises sont préoccupées par l’avenir de leurs enfants, devant les Anglaises (72%) et les Allemandes (67%) mais derrière les Américaines (81%) et les Chinoises (95%)
  • La sécurité alimentaire est la préoccupation n°1 des Françaises à 95%, en faisant les plus soucieuses des femmes occidentales à ce sujet
  • 69% des Françaises surinvestissent la sphère familiale élargie au détriment de leur épanouissement personnel, très loin devant les femmes des quatre autres pays
  • 68% des Françaises privilégient le Made In France, ce qui fait d’elles les femmes les plus attachées à leurs marques nationales

Comment concilier, en 2013, les responsabilités de la vie professionnelle, les contraintes de la vie privée et familiale, et des aspirations plus personnelles ? C’est la question à laquelle de nombreuses femmes à travers le monde cherchent à répondre. D’un pays à un autre, le contexte économique, l’état des infrastructures, l’évolution des mentalités, le rôle des hommes et la culture nationale à proprement parler, jouent autant sur les possibilités que sur les difficultés à concilier tous les rôles.

L’étude menée par Ipsos pour FleishmanHillard, agence de communication internationale, apporte de précieux éclairages sur les spécificités de la situation des femmes françaises aujourd’hui. À travers l’interrogation d’un échantillon national représentatif de femmes de 21 à 69 ans dans cinq pays (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Etats-Unis et Chine), c’est un portrait tout en nuances qui est donnée de la femme française. Surtout, cette étude inédite offre une mise en perspective internationale qui permet de prendre la vraie mesure de certaines tendances. « Cela fait 5 années consécutives que FleishmanHillard donne la parole aux femmes sur leur vie professionnelle, leur vie privée et leurs modes de consommation. Cette année, pour la toute première fois, nous pouvons offrir un éclairage local sur la France notamment, qui met en lumière les différentes réalités entre pays » commente Patrick Ploncard, Directeur Général de FleishmanHillard Paris.

Ainsi se confirme le sentiment d’une forme de retard des femmes françaises dans le domaine des responsabilités professionnelles : dans leur majorité, les femmes françaises se sentent toujours aussi dominées par les hommes dans les domaines du pouvoir, malgré des performances scolaires équivalentes, voire supérieures. Surtout, l’enquête permet de confirmer l’exception familiale française. Non seulement les femmes françaises font-elles partie de celles qui font le plus d’enfants en Europe, mais elles sont aussi celles qui sont les plus préoccupées par l’avenir de leurs enfants et qui, en conséquence, s’investissent le plus dans la sphère familiale. Ce surinvestissement se fait souvent au détriment de leur épanouissement personnel.

Enfin, dans le contexte économique international, la femme française apparaît comme une consommatrice soucieuse de qualité, exigeante et attachée à la société de consommation.

Enfin, dans le contexte économique international, la femme française apparaît comme une consommatrice soucieuse de qualité, exigeante et attachée à la société de consommation.

Au final, c’est le reflet d’une femme inquiète et insatisfaite professionnellement qui se dégage de l’enquête. Les femmes françaises se projettent particulièrement sur leurs enfants et leurs inquiétudes personnelles tendent à déteindre sur leur relation à leurs propres enfants.

Le livre blanc de l’étude sera disponible très prochainement.

A propos de FleishmanHillard Paris

Les 40 consultants de FleishmanHillard France interviennent dans une grande variété de disciplines : conseil stratégique, accompagnement du changement, communication corporate, communication d’opinion, d’influence et de crise, relations presse, formation, affaires publiques, communication santé et communication digitale. Les principaux clients de FleishmanHillard Paris sont : Mondelēz International (ex-Kraft Foods), Bayer, Galderma, Sodastream, HP, AT&T, Philips.

A propos d’Ipsos

Troisième groupe mondial des études, Ipsos est une société indépendante, contrôlée et dirigée par des professionnels des études. Ipsos est implanté dans 84 pays où il emploie plus de 16 000 salariés. Depuis 2011, Ipsos est leader des études par enquêtes sur le marché français et ses spécialistes accompagnent ses clients dans de nombreux domaines : marketing, publicité, médias, opinion et gestion de la relation client.

 

Contact presse

Chantal Samonte
Senior Account Manager
Fleishman-Hillard | 37-39 rue de la Bienfaisance | 75008 Paris | France
Tel. +33 01 47 42 92 84
Email : chantal.samonte@fleishmaneurope.com

Toutes les données

L’infographie Women, Power & Money
Partie 1 : Des frustrations professionnelles amplifiées par la crise
Partie 2 : Priorité à la famille au détriment de l’épanouissement personnel
Partie 3 : Une consommatrice exigeante en quête de simplicité, fiabilité et qualité de service
Téléchargez le communiqué de presse  


Lire l'Article »

Women, Power & Money – Infographie

L’étude FleishmanHillard « Women Power and Money » conduite par Ipsos donne la parole aux femmes à travers le monde et analyse leur rapport à la famille, au couple, à la carrière, à l’économie et aux marques. 

Cliquez ici pour agrandir l’infographie ou pour la télécharger en HD

Infographie FleishmanHillard Paris - Women, Power & Money

Accéder à l’ensemble de l’étude

FleishmanHillard dévoile l’étude et l’infographie Women, Power & Money
Partie 1 : Des frustrations professionnelles amplifiées par la crise
Partie 2 : Priorité à la famille au détriment de l’épanouissement personnel
Partie 3 : Une consommatrice exigeante en quête de simplicité, fiabilité et qualité de service
Téléchargez le communiqué de presse  

Lire l'Article »

Des frustrations professionnelles amplifiées par la crise (Partie 1)

L’étude FleishmanHillard « Women Power and Money » conduite par Ipsos donne la parole aux femmes à travers le monde et analyse leur rapport à la famille, au couple, à la carrière, à l’économie et aux marques. 

Comparées aux autres femmes en Amérique du Nord ou en Europe, les Françaises se distinguent par l’étendue de leurs frustrations. La crise les a fragilisées financièrement. Ce sentiment de vulnérabilité accrue vient renforcer une insatisfaction professionnelle. Malgré leurs bonnes performances scolaires et universitaires, elles ont le sentiment que certains domaines restent difficiles d’accès, et leurs revenus ne sont toujours pas en ligne, à position égale, avec ceux des hommes.


Cliquez pour agrandir
 
  • Frustrations financières

Les Françaises sont celles qui disent éprouver le plus le contrecoup de la crise sur leur situation. Elles ont le sentiment d’avoir été fragilisées financièrement depuis 2008. 72% déclarent que leur situation financière s’est dégradée contre respectivement seulement 47% aux USA et 41% en Allemagne. Son cas se rapproche de celui des Britanniques (65%).


cliquez pour agrandir
 
  • Insatisfaction professionnelle

Cette fragilisation amplifie probablement l’insatisfaction exprimée quant à leur carrière. Même si l’insatisfaction des femmes est manifeste quel que soit le pays étudié, les Françaises se distinguent en obtenant les scores les plus bas de l’ensemble des pays. À la question de savoir si elles sont satisfaites de leur carrière, seulement 26% en conviennent contre 28% en Chine, 32% en Grande Bretagne, 35% en Allemagne et 41% aux USA.

« Un phénomène qui peut s’expliquer par des marchés du travail très différents, mais aussi une perception accrue des inégalités entre les femmes et les hommes en termes de progression de carrière et de reconnaissance salariale (la médiatisation forte de ces sujets sur les dernières années ayant au demeurant certainement œuvré à cette prise de conscience) » déclare Julia Mouzon, Fondatrice du Forum Femmes et Pouvoir. « Et ce dans un pays où le plafond de verre reste très marqué et où les efforts investis (meilleurs résultats scolaires) ne se traduisent pas, pour ces étudiantes devenues des femmes, par la reconnaissance attendue sur le marché du travail en termes de progression de carrière et d’augmentation salariale. »

  • Les inégalités hommes/femmes dans la vie professionnelle et la vie privée

Cette insatisfaction est avivée par l’impression persistante que les inégalités professionnelles entre les hommes et les femmes demeurent importantes. De fait, comme une grande majorité des femmes dans les quatre autres pays étudiés, 93% des femmes françaises considèrent que « les hommes sont souvent mieux payés que les femmes à mission égale. »

Cette inégalité persistante explique que les femmes continuent majoritairement de voir certains domaines comme dominés par les hommes. Car si une courte majorité de femmes reconnait que les hommes et les femmes réussissent aussi bien dans la société en général (53%), les chemins de la réussite ne suivent pas la même pente ascendante.

C’est le cas des champs du pouvoir traditionnel : celui des affaires et celui de la politique. Si les femmes reconnaissent souvent mieux réussir dans leurs études, elles considèrent que les hommes réussissent mieux dans le domaine des affaires (59%) et la politique (53%).

Cette prédominance des hommes n’est pas perçue comme légitime, car les compétences requises pour réussir dans ces domaines sont tout aussi bien remplies par les hommes que par les femmes. Ainsi sont-elles 72% à considérer qu’hommes et femmes sont tout aussi aptes à « diriger une équipe », et 58% à « avoir de l’assurance pendant les négociations ».

Une des faiblesses que les femmes reconnaissent elles-mêmes : elles ont du mal à « demander activement des hausses salariales ». 52% considèrent que les hommes sont meilleurs dans ce domaine.

Cette inégalité persiste également dans le couple. 70% des femmes françaises interrogées ont des revenus inférieurs à ceux de leur conjoint, alors que nombreuses sont celles qui disposent d’un niveau d’éducation équivalent à celui-ci.

De fait, les mentalités semblent évoluer lentement. Il faut souligner que 50% des Françaises estiment que « de nombreux hommes ont du ressentiment face à l’avancement des femmes ces dernières années ».

Toutes les données

FleishmanHillard dévoile l’étude et l’infographie Women, Power & Money
L’infographie Women, Power & Money

Partie 2 : Priorité à la famille au détriment de l’épanouissement personnel
Partie 3 : Une consommatrice exigeante en quête de simplicité, fiabilité et qualité de service
Téléchargez le communiqué de presse 

Lire l'Article »

Priorité à la famille au détriment de l’épanouissement personnel (Partie 2)

L’étude FleishmanHillard « Women Power and Money » conduite par Ipsos donne la parole aux femmes à travers le monde et analyse leur rapport à la famille, au couple, à la carrière, à l’économie et aux marques. 

« La femme française est tournée vers l’avenir et retenue par un passé dont elle ne s’est pas encore affranchie. Elle a de l’ambition, bataille pour son émancipation, mais demeure encombrée par ses devoirs de « bonne mère », nourricière et gardienne du temple. Les résultats de cette étude confirment ce que disent les femmes sur le divan, souvent tiraillées entre aspiration et culpabilité à se réaliser » déclare Sophie Cadalen, psychanalyste, spécialiste du couple et des relations amoureuses.


Cliquez pour agrandir

  • Un surinvestissement dans la sphère familiale au sens large (enfants et parents âgés)

Une spécificité des Françaises réside dans leur investissement au sein de la sphère familiale. Elles font montre d’une prédisposition « sacrificielle » nettement plus franche quand elles évoquent leurs enfants. Ainsi sont-elles beaucoup moins nombreuses que les femmes interrogées dans les autres pays à admettre : « Je ne vois pas d’inconvénient à faire passer à l’occasion mes besoins avant ceux de ma famille ». Seules 31% des Françaises n’y voient pas d’inconvénient, contre 75% des Américaines, 70% des Britanniques, 58% des Allemandes ou … 95% des Chinoises. L’écart est très important, ce qui confirme qu’en France, la famille revêt une dimension symbolique extrêmement forte. Ce surinvestissement est à mettre en relation avec le surinvestissement scolaire auquel nous assistons depuis plusieurs années dans la société française (écoles privées, cours particuliers, succès des offres de soutien scolaire…).

  • Les enfants d’abord

Ce surinvestissement se traduit par une attention très forte portée au développement de leurs enfants. Les Françaises sont très soucieuses de la sécurité alimentaire de leurs enfants. La succession de scandales alimentaires ces dernières années a amplifié ce qui reste une caractéristique française. C’est la préoccupation numéro 1 des Françaises à 95%, loin devant les autres femmes occidentales : 75% pour les Américaines, 69% pour les Anglaises, 60% pour les Allemandes. Seules les Chinoises devancent les Françaises d’un petit point. D’une manière générale, on observe chez les femmes françaises une appréhension sur les questions de sécurité que l’on ne retrouve pas au même degré dans les autres pays. En revanche, elles se sentent parmi les moins concernées par les grands enjeux internationaux et leur impact : 63%, c’est le score le plus faible, ex-aequo avec les Allemandes.

Les enfants ne sont d’ailleurs pas les seuls à faire l’objet de l’appréhension des Françaises : ce sont les plus inquiètes des femmes interrogées pour leurs propres parents : 46% se disent « inquiète que mes parents n’aient pas les ressources financières nécessaires pour vivre de façon autonome ».

  • Une vie privée en demi-teinte

Cette implication très forte pour ses enfants et sa famille ont des répercussions manifestes sur leur propre épanouissement personnel. Les Françaises sont les plus nombreuses à exprimer une insatisfaction en ce qui concerne leur temps de loisir. Au sein des pays occidentaux, elles sont également les moins satisfaites s’agissant de leurs relations sociales. Tout se passe comme si le temps leur manquait pour réussir à combiner de façon harmonieuse l’ensemble de leurs aspirations professionnelles et personnelles.

  • Une perception raisonnée de la relation de couple

Réalistes sur le fait qu’elles ne vivent pas nécessairement avec le Prince Charmant (seules 38% des Françaises estiment être avec le « compagnon idéal » dont elles ont « toujours rêvé »!), elles sont néanmoins heureuses d’avoir un partenaire dans la vie à 60%. Sur ce point, les Françaises sont moins bien loties que les Américaines qui estiment  à 48% être avec l’homme idéal mais bien mieux que les Chinoises qui ne sont que 20% à être dans ce cas…


Cliquez pour agrandir
 

Accéder à l’ensemble de l’étude


FleishmanHillard dévoile l’étude et l’infographie Women, Power & Money
L’infographie Women, Power & Money

Partie 1 : Des frustrations professionnelles amplifiées par la crise
Partie 3 : Une consommatrice exigeante en quête de simplicité, fiabilité et qualité de service
Téléchargez le communiqué de presse  

 

Lire l'Article »